Maison Sport Santé Pays Basque intérieur

Depuis janvier 2022,
l’Association Sport Santé Pays Basque a été reconnue Maison Sport Santé.

Cette Maison Sport Santé a différentes missions

Informer

Guichet unique d'information autour de l'offre de l'activité physique sur le territoire du Pays Basque Intérieur.

Promouvoir

Promotion de l'activité physique comme vecteur de santé et de bien être.

Évaluer

Bilan médico-sportif afin de proposer des activités adaptées et personnalisées.

Orienter

Orientation des personnes vers des activités adaptées à leurs capacités et leurs besoins.

Accompagner

Suivi des personnes tout au long de leur programme personnalisé en activitée physique adaptée.

Communiquer

Sensibilisation des personnels de santé à la prescription de l'activité physique.

La Maison Sport Santé est ouverte à tous :

  • Aux personnes en bonne santé qui n’ont jamais pratiqué d’activité physique et sportive ou qui n’en ont pas fait depuis longtemps et qui souhaitent s’y remettre avec un accompagnement
  • Aux personnes en situation de handicap, atteintes d’une maladie chronique ou en affection de longue durée nécessitant un accompagnement vers une activité physique adaptée sécurisée

Pourquoi l’activité physique ?

L’importance de l’activité physique pour lutter contre la sédentarité

La sédentarité, c'est quoi ?

On considère quelqu'un comme sédentaire lorsque son activité physique est très faible ou nulle. Cela s'explique notamment par les postes de travail assis, ou le temps passé devant la télé, dans la voiture…

L'OMS calcule le seuil de sédentarité en fonction du temps passé assis ou allongé entre le réveil et le coucher. La limite est fixée à 8h par jour.

Il existe aussi un seuil d'inactivité physique qui est établi à 150 minutes d'activité physique d'intensité modérée par semaine. En dessous, la dépense énergétique est alors minime et les risques sur la santé énormes. C'est un véritable danger sur le plan physique comme psychologique.

Les chiffres de la sédentarité

Chaque année, 3,2 millions de décès dans le monde sont attribuables au manque d'activité physique selon l'OMS. C'est le quatrième facteur de risque de décès dans le monde (6%).

Dans le monde, 23% des adultes ne sont pas suffisamment actifs.

Le décret sport sur ordonnance

Tout ce qu'il faut savoir sur le décret du sport ordonnance

Le sport sur ordonnance a progressivement fait son apparition dans les textes de loi français.

L'article fondateur

Le sport sur ordonnance a progressivement fait son apparition dans les textes de loi français.

Dans le cadre du parcours de soins des patients atteints d'une affection de longue durée, le médecin traitant peut prescrire une activité physique adaptée à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical du patient.

Ce texte dessine les premiers contours du Sport sur ordonnance, rapidement affinés par un décret d’application.

Un décret du 30 décembre 2016 précise : Le médecin traitant peut prescrire [au patient atteint d'une affection de longue durée] une activité physique dispensée par l'un des intervenants suivants :

  1. Les professionnels de santé mentionnés aux articles L. 4321-1, L. 4331-1 et L. 4332-1
  2. Les professionnels titulaires d'un diplôme dans le domaine de l'activité physique adaptée délivré selon les règles fixées à l'article L. 613-1 du code de l'éducation
  3. Les professionnels et personnes qualifiées suivants, disposant des prérogatives pour dispenser une activité physique aux patients atteints d'une affection de longue durée

Ce décret – rentré en application le 1er mars 2017- vient ainsi compléter l’article initial, en apportant des détails quant à l’identité des personnes habilitées à dispenser une activité physique aux personnes atteintes d’ALD.

· Notre équipe ·

Nicolas PARIS

  • MASTER 2 STAPS « Activités Physiques Adaptées à la prévention et Santé Publique ». UFR Toulouse.
  • MASTER 2 STAPS « Expert en préparation physique et mentale ». Université de Pau et des Pays de l’Adour.
  • Titulaire du BEESAN (Brevet d’Etat d’Educateur Sportif des Activités de la Natation) ou Maître Nageur Sauveteur.
  • Évaluateur FNMNS (Fédération Française des Métiers du Sport et de la Natation) Ecole de Natation Française (Sauv’nage et Pass’sports de l’eau).
  • Formateur en prévention et secours civiques (moniteur des 1er secours PSE1).
  • Titulaire du Brevet d’Etat rugby
  • Titulaire du PSE2 (Certificat de Formation aux Premiers Secours en Equipe).

Maika AYECHE

  • Licence STAPS « Activités physiques Adaptées et Santé » UFR STAPS BORDEAUX
  • En cours de Master 2 STAPS « Activités physiques adaptées et santé » UFR STAPS BORDEAUX